UN CERTAIN REGARD

Mis à jour : avr. 28

Valery Rion nous fait partager son regard sur les momies qui se trouvent dans les collections du musée.



Illustration de Pitch Comment, "Valery et la boule de cristal", (C) Pitch Comment.


Les Momies du musée


C’est un objet un peu particulier que j’ai choisi ; d’ailleurs, en réalité, ce n’est pas vraiment un objet puisqu’il s’agit des deux momies andines du musée. Les restes de ces deux personnes sont arrivés au MJAH un peu par hasard et leur parcours avait donné lieu à une exposition qui m’avait particulièrement impressionné : Le Retour de la momie. Cela m’avait marqué parce qu’elle avait eu lieu à l’occasion de ma première affectation de service civil au musée ; la première d’une longue série… (à ma grande satisfaction !)


J’avais adoré la muséographie sous forme d’enquête qui nous racontait l’histoire du voyage des momies depuis la région andine jusqu’à Delémont, avec quelques zones d’ombres encore à éclaircir.


Lorsque je demandais ce qu’était une momie, les enfants qui venaient visiter l’exposition me répondaient : « c’est une personne entourée de bandelettes » ou « c’est une personne entourée dans un rouleau de papier de toilettes ». Ces représentations véhiculées par la culture populaire (Scoubidou, Hotel Transylvania) me fascinent et je me suis intéressé à leur origine en donnant une conférence intitulée La momie dans les œuvres de fiction entre rire et peur. J’avais, à cette occasion, participé à la matinale sur RFJ pour en parler (https://www.rfj.ch/rfj/Programmes/emissions/Format-A3/La-Momie-dans-la-litterature.html).


La recherche que j’ai menée pour préparer cette conférence m’avait fait progresser dans mon travail de thèse. Je garde donc un excellent rapport avec les momies, même si je n’ai pas eu l’occasion d’avoir une « petite discussion » avec elles !



Valery Rion, (C) Valery Rion.